RAID ESSEC

22 mars 2014 - 08:00

Deux parcours étaient proposés :

  • Le Raidvigorant et ses 35km,
  •   Le Raidoutable et ses 67km.

Au programme pour les deux parcours : du trail, du VTT, de la CO et du canoë.

  Nos « Acharnées » (Béa et Coralie) partaient sur leRaidvigorant. Avec Raph on s’était inscrit sur le Raidoutable. On a eu la bonne surprise de retrouver également Yves et sa femme Emmanuelle sur le Raidvigorant.

6h du mat’ – aïe, dur dur de se lever, on est malade tous les deux, on hésite même à y aller. Allez, on se botte les fesses et c’est parti.

7h15 – arrivée à l’ESSEC (à Cergy-Pontoise) : on est accueilli par des petits jeunes super-sympas. Bonne ambiance  ! Moyenne d’âge des participants ? Euh… peut être 22 ans… On voit quand même quelques « vieux comme nous ». Des navettes nous emmènent pour un départ à Hédouville (les concurrents du Raidvigorant partent eux d'un peu plus près un peu plus tard). L'arrivée se fait à l'ESSEC. Il ne fait pas très chaud, vivement le départ. La plupart des concurrents semblent affutés (ça va se confirmer).

9h – départ pour un trail de 11 km : grosse galère pour nous, l’état de forme plus que médiocre se fait bien sentir. J’ai du mal à respirer, on marche même une partie du temps. Dommage car le parcours est vraiment plaisant, un peu de dénivelé et des beaux sentiers. On hésite même à rentrer se coucher… mais maintenant qu’on est loin de l’ESSEC, il faut bien rentrer… donc on continue…

Fin du trail : ouf, c’était le plus dur pour nous. Ravito (très bien, copieux, du choix, …) puis on monte sur des VTT prêtés par l’organisation (du bon matériel). 22 km de VTT, ça fait du bien de pédaler, on remonte pas mal de petits jeunes. Un parcours agréable, avec quelques singles.

Auvers sur Oise - Fin du VTT : on constate en déposant nos VTT qu’il y en a déjà beaucoup d’arrivés. Malgré notre belle remontée, il y en a beaucoup devant !

De nouveau un très beau ravito (ceux qui veulent peuvent même faire un vrai déjeuné) autour duquel on retrouve les concurrents du Raidvigorant qui en terminent avec leur première épreuve (un trail). Il y a même une fanfare !

Départ pour la CO. Pour nous c’est 1h15 max de CO pour récupérer les balises obligatoires (si on ne va pas les chercher on perd des mn) et des balises optionnelles (si on va les chercher on gagne du temps). Malgré notre rythme de tortue on ramène toutes les balises obligatoires et trois balises optionnelles. On est plutôt content de notre stratégie et de toutes façons on n’aurait pas pu faire mieux (pour aller chercher d’autres balises optionnelles il aurait vraiment fallu changer de jambes et on n’en a pas trouvé en stock ;) !).

De nouveau ravito… ben oui on en profite… et puis les pauses font partie du programme (chrono arrêté) ! Puis départ pour de nouveau 18,5 km de VTT (13,8 km obligatoires + 4,7 km optionnels qui font gagner 30mn). Beau parcours, avec quelques passages techniques, du single et aussi du roulant. On termine cette section « dans la décontraction », en s’arrêtant même pour aider des concurrents du Raidvigoranten galère suite à une crevaison. Fin du VTT, on est plutôt content car on a encore « bouffé du petits jeunes » mais on sent bien que les meilleurs sont bien loin !

Oh surprise, encore un ravito  ! Il ne fait pas chaud, on ne traîne pas. Ensuite c’est le redoutable canoë et ses crampes (aux jambes). Pour moi ça va mais Raph morfle pas mal, il faut dire que le pauvre ne court jamais et qu’il vient de se taper pas mal de km de CAP (entre le trail et la CO). Ça fait mal aux bras aussi cette histoire !

Fin du canoë et ce coup-ci pas de pause. On enchaîne sur un dernier trail (4,7 km). C’est super dur de se remettre à courir, surtout pour Raph (et ses crampes). On s’en fiche, l’arrivée est proche, on aura rempli notre contrat de la journée : finir !

Arrivée à l’ESSEC. Il n’y a pas tant de monde que cela. Il y a quelques « vieux comme nous » et des p’tits jeunes aussi. Douches chaudes, restauration et bonne ambiance. On retrouve Béa et Coco qui en ont terminé, contentes.

Au final nous ne sommes pas si loin que cela. 34èmes sur 100 sur le Raidoutable (dossard 70), 6èmes mixtes sur 26. Les résultats montrent que tout c’est joué sur la CO (certaines équipes ont réussi à avoir un temps de CO négatif en allant chercher probablement toutes les balises optionnelles, bref, ils devaient bien galoper !) et que certains « vieux comme nous » étaient très forts.

Un beau raid, une belle organisation, et malgré les défaillances physiques nous avons passé un très bon moment. Bravo à Béa et Coco (3èmes équipes femmes et 1ères en entreprise !) et à Yves et Emmanuelle (3èmes mixtes) sur le Raidvigorant. Et un grand bravo à Raph qui ne court jamais et qui s'est fait entre 20 et 25km sans entrainement.

Commentaires

DA TRIATHLON vient de remporter le trophée 100000 visites 7 jours
MARATHON NEW YORK 10 mois
Nouvelle page 10 mois
HALF BUDAPEST PAR LIONEL et 2 autres 1 an
TRIATHLON DE PARIS PAR PIERRE BENOIT et 6 autres 1 an
DUATHLON DES NEIGES : nouvelles photos 1 an
DUATHLON DES NEIGES et 4 autres 1 an
LILLE HARDELOT 2016 : nouvelles photos 1 an
TRIATHLON CASSIS 2016 : nouvelles photos 1 an
TRIATHLON DE VERNEUIL PAR EQUIPE 2016 : nouvelles photos 1 an
STAGE TRIATHLON ROMORANTIN 2016 : nouvelles photos 1 an
Nouvelle page 1 an
SEJOUR CYCLO 2016 ARDECHE et STAGE TRIATHLON ROMORANTIN 2016 1 an
STAGE DUATHLON DES NEIGES 1 an
CR TRIATHLON RAMBOUILLET 2015 1 an

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre