TRIATHLON CD BONNEVILLE SUR ITON

8 mai 2014 - 14:05

Résumé par Pascal

Le 8 mai 2014, une semaine et demi après le duathlon longue distance de DOUAI, j’avais prévu de commencer mon premier triathlon par un CD avec du dénivelé et dans un rayon de 100km de mon domicile. Le triathlon de Bonneville sur Iton répond à cet exercice, David Boquet l’avait fait l’année dernière. Son compte rendu m’a orienté sur ce choix.

 On se retrouve nombreux de la section inscrit à ce triathlon, David Boquet, Lionel Douaud, Aurélien Magnien, Olivier Girard, Sabrina Tebib et moi même. Le temps est catastrophique, il pleut des cordes et il y a beaucoup de vent. On est 307 participants.

On se retrouve tous regroupé au même endroit dans le parc à vélo, sauf Sabrina qui a préféré ne pas faire la compétition par ce temps catastrophique. Je la comprends, elle veut garder le plaisir, ne pas revivre Chantilly. Mon dos me fait toujours mal, mais ma motivation à l’approche de la course va me le faire oublier.

Natation 1,5km : 28 minutes et 30 sec à ma montre

Le parcours  est 2 boucles de 750m avec sortie à l’Australienne à mi-parcours. Je m’échauffe dans l’eau à 16° comme tout le monde et me place derrière les autres de la section à gauche de la plage.

On part 6 minutes après les filles, je me sens bien, je suis content de nager et de maitriser ma trajectoire. Je gère bien les coups et l’arrivée sur la première bouée. Le retour sur la plage, je suis peu gêné sur ma trajectoire, j’en profite pour soigner ma nage. Demi-tour en courant sur la plage puis c’est reparti en plongeant dans l’eau, je ne ressens aucune fatigue. En sortant de l’eau pour rejoindre le parc, j’aperçois Sabrina qui m’encourage et me dit que je suis bien. Je suis content de mon temps en natation à ma montre à la sortie de l’eau, un peu plus de 28’.

Transition natation vélo : 4 minutes

Je prends mon temps à cette transition, mes affaires sont trempées et mon coup vent vélo est très difficile à mettre, mais je le veux absolument sur moi, il fait froid. Je ne veux pas avoir mal au ventre

VELO 44KM : 1h24’

Le parcours vélo est 2 boucles de 22km. Ces 22km ont de bonnes côtes avec un revêtement souvent dégradé et un profil sinueux. Les rafales de vent de face augmentent la difficulté. Je teste mon matériel de gourde sur mon prolongateur. C’est très efficace, je bois sans lâcher une main du guidon. Je double des concurrents en côte, mais je me laisse complètement faire en descente sinueuse et glissante. Je vois beaucoup de crevaison. Je suis entre 28km/h  et 29km/h de moyenne et j’arrive au parc sans douleur au dos et aux jambes. Je suis content, je gère bien ma course en mode entrainement et pas de stress.

Transition vélo course à pied : 2 minutes

J’aperçois de nouveau Sabrina qui m’encourage. Je fais une transition plus rapide, je ne mets pas mes chaussettes complètement trempées. Je veux retrouver  un temps correct sur ces 10km de CAP pour oublier Douai en fin de parcours. Mon dos doit résister.

CAP 10km : 40 minutes 35sec, allure 4’ au kilomètre

Le premier kilomètre, je double David Boquet qui commence bien sûr sa deuxième boucle finale de 5km. Je suis en 3’50’’ au kilo, je n’arrête pas de doubler, le moral est bon. Mon dos me donne quelques signes au 5ème kilomètre, alors je ralentis légèrement pour rester sur une allure circuit de 4’ au kilo. Je clôture ces 10km en 40’35’’ en gérant mon dos, je suis très content et rassuré. A l’arrivée, mes chaussures en l’absence de mes chaussettes ont écorché mon tendon d’Achille.

Temps Final : 2h39’24’’

Pour gagner 9’ afin d’arriver à 2h30’, il aurait fallut diminuer en temps la première transition d’1’30’’ et faire le reste en vélo avec plus de risque en descente.

Pascal COUTURAUD, dossard 94 est 157ème/307

 

 Natation+transition : 00:32m:38s

Velo+transition: 01:26m:11s

Course à pied: 00:40m:35s 

 

CONCLUSION :

Le triathlon courte distance de Bonneville sur Iton est parfait pour commencer la saison. Malgré la pluie, la région est belle et l’organisation est très sympa. Je suis content d’avoir participé à ce triathlon avec les plus forts de la section.  Ils ont fait bien sûr bien mieux que moi, près de 17’ de moins, félicitations. Mais je ne suis pas frustré.  Pour ma 2ème année de triathlon, je suis content de mes progrès en natation et de mon temps en course à pied. Je suis à la moitié du classement, j’ai respecté mon objectif de 2H40’ et je me sens bien, pas de courbature et de grosse fatigue. Rendez-vous au sprint de Versailles le 25 mai pour le championnat club entreprise et à l’half de Vernon le 1er juin, transformé sûrement en duathlon longue distance pour cause de propreté de la Seine. Puis suivront un cd et un half début juillet.

Je pars à Embrun du 26 mai au 30 mai pour reconnaître en vélo le parcours de l’Embrunman, alea jacta est.

Sportivement Pascal

 

Commentaires

MARATHON NEW YORK 8 mois
Nouvelle page 8 mois
HALF BUDAPEST PAR LIONEL et 2 autres 11 mois
TRIATHLON DE PARIS PAR PIERRE BENOIT et 6 autres 1 an
DUATHLON DES NEIGES : nouvelles photos 1 an
DUATHLON DES NEIGES et 4 autres 1 an
LILLE HARDELOT 2016 : nouvelles photos 1 an
TRIATHLON CASSIS 2016 : nouvelles photos 1 an
TRIATHLON DE VERNEUIL PAR EQUIPE 2016 : nouvelles photos 1 an
STAGE TRIATHLON ROMORANTIN 2016 : nouvelles photos 1 an
Nouvelle page 1 an
SEJOUR CYCLO 2016 ARDECHE et STAGE TRIATHLON ROMORANTIN 2016 1 an
STAGE DUATHLON DES NEIGES 1 an
CR TRIATHLON RAMBOUILLET 2015 1 an
TRIATHLON RAMBOUILLET 2015 : nouvelles photos 1 an

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre