TRIATHLON DEAUVILLE PAR LIONEL

15 juin 2014 - 11:00

PAR LIONEL DOUAUD

Bonjour,

Nous avions choisi comme sortie annuelle le triathlon Deauville qui proposait plusieurs distances du découverte à l’half Ironman, et pas moins de 21 personnes de la section avait répondu positivement pour cette destination balnéaire. Nous étions 8 sur l’half samedi , Benoit, Tom, Philippe, Franck et moi en solo et une équipe relais constitué de Farid, Jean Pierre et Guy (première participation sur cette distance).

Une fois n’est pas coutume, je suis avec Benoit et Farid à l’arrière côté gauche du SAS natation, Benoit me précisant que suivant le sens du courant, ça devrait nous porter jusqu’à première bouée sans être dérangé. On discute aussi avec Vadim venu nous encourager et qui fera la distance M le lendemain. C’est sans pression que je prends ce départ, à trois semaines de l’Ironman de Francfort, c’est de le faire comme un entrainement et d’en profiter pour tester gels et boissons énergétique ainsi que de régler quelques détails techniques…

La progression vers la première bouée s’avère pas si simple que ça avec la houle et le courant, mais effectivement pas dérangé et le retour vers la plage avec le courant est plus facile, j’en profite pour bien poser ma nage. Sortie à l’australienne sur 300m, où nos supporters hurlent des encouragements pour le 2e tour, qui me semblera plus facile. La transition se fait sur le principe Ironman, en récupérant son sac de change vélo sur un rack puis changeant sous tente avant d’aller récupérer son vélo. En partant, je m’aperçois que je n’ai pas mon dossard. En fait, quand je préparais mes sacs, le docteur Robert me signale que normalement je n’ai pas le droit d’avoir mon dossard sous ma combinaison pour la natation. Ca fait 25 ans que je le fait et je n’ai jamais eu de problème, mais en regardant la texture du dossard, j’opte quand même pour le mettre dans mon sac… de course à pied !!! Demi-tour à ma place vélo, récupérer mon sac CàP et prendre ce foutu dossard. Je repartirai en vélo avec Francky, c’est bon ça !

Je ne verrais pas longtemps, dès les premiers kilomètres, une côte à 15% qui finit sur 50m à 19%. Je trouve le circuit  sélectif avec une succession de montée et descente qui me conviens et je remonte pas mal de gars sur chaque bosse. En rentrant au parc, mon GPS indique 96kms, 1057m D+, 33km/h moy, Fréq. cardiaque 129 pulse/mn en moyenne.  On m’annonce que je suis dans les 50 premiers. Un peu étonné, je repars à pied à 4’15 au km et le cardio calé à 135 pulse/mn sans m’affoler. Au fil des quatre tours sur les planches, je croise Francky, Tom, Le docteur, Benoit, chacun à son rythme  et nos supporters qui nous encouragent et qui nous donnent du baume au cœur. Au final, je conserverai pratiquement le rythme du départ sans la moindre gêne musculaire, juste une sensation de cisaillement au niveau des trapèzes, derrière la nuque. Bilan plutôt positif, en terminant 19e, 6e vétéran et premier de ma catégorie en 5h13’. Franck terminera 181e en 5h57’, le docteur Robert 233e  en 6h05, Tom 358e 6h26, Benoit 434e en 6h46’ sur 544 finishers solo et presque 800 inscrits ! Notre équipe relais a aussi terminé. Félicitations à tous.

 

En ce qui concerne les courses M et Découverte, j’ai eu quelques échos notamment de notre Pierre Richard, Lionel F.  qui a eu des soucis dans la partie natation avec les vagues et qui a écrit cette dépêche : j’avais l’impression de ne pas avancer et, surtout, avec ma forte myopie qui faisait que je n’allais pas toujours dans la bonne direction (je ne pouvais pas vraiment distinguer les bouées des zodiacs, ni voir l’arche d’arrivée). J’ai donc avancé en zigzag (déjà que je ne suis pas très bon en nage) et, au milieu du deuxième tour, j’ai été pris d’une méga-crampe dans la jambe gauche qui m’a empêché de bouger (et de nager). J’ai donc été récupéré par le bateau des sauveteurs (hélas, très différents physiquement des actrices d’Alerte à Malibu, ou « Malibu Watch » feuilleton guignolesque des années 90). Après qu’ils m’aient largué sur le sable, j’ai été disqualifié par un arbitre qui m’a retiré ma puce électronique (honte sur moi).

je prends trois résolutions pour ne pas rester sur un échec pitoyable :

1) Acheter des lunettes de natation à ma vue pour voir où je vais (mon champ de vision sans correction n’est que d’une dizaine de mètres)

2) M’améliorer en natation (je vais passer à deux entrainements par semaine)

3) Faire un régime alimentaire équilibré pour ne plus avoir de crampes (bon, j’ai quand même du mal à résister aux pâtisseries, à la viennoiserie, à la charcuterie, aux viandes en sauce, aux fromages, aux apéritifs, aux vins de bourgogne, du bordelais et de champagne, etc …)

Nous attendons d’autre récits sur les courses M et Découverte

Sportivement,

Lionel DOUAUD

résultats M Deauville 2014

résultats Découverte DEAUVILLE 2014

résultats LD DEAUVILLE 2014

 


Commentaires

MARATHON NEW YORK 8 mois
Nouvelle page 8 mois
HALF BUDAPEST PAR LIONEL et 2 autres 10 mois
TRIATHLON DE PARIS PAR PIERRE BENOIT et 6 autres 1 an
DUATHLON DES NEIGES : nouvelles photos 1 an
DUATHLON DES NEIGES et 4 autres 1 an
LILLE HARDELOT 2016 : nouvelles photos 1 an
TRIATHLON CASSIS 2016 : nouvelles photos 1 an
TRIATHLON DE VERNEUIL PAR EQUIPE 2016 : nouvelles photos 1 an
STAGE TRIATHLON ROMORANTIN 2016 : nouvelles photos 1 an
Nouvelle page 1 an
SEJOUR CYCLO 2016 ARDECHE et STAGE TRIATHLON ROMORANTIN 2016 1 an
STAGE DUATHLON DES NEIGES 1 an
CR TRIATHLON RAMBOUILLET 2015 1 an
TRIATHLON RAMBOUILLET 2015 : nouvelles photos 1 an

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre